6

MYSTERE VON BULOW (LE)

JEUDI 26 NOVEMBRE | 20H30
Réalisé en 1991 par Barbet Schroeder | GB |1h50
avec Glenn Close, Jeremy Irons, Ron Silver

Une des plus riches héritières des Etats-Unis, Sunny von Bülow, est retrouvée dans un coma profond provoqué par une surdose d’insuline. Son second mari, Claus, personnalité inquiétante et charismatique, est instantanément accusé d’avoir tenté de l’assassiner et est condamné à 30 ans de prison. Décidé à prouver son innocence, il obtient le concours du célèbre avocat Alan Dershowitz qui, aidé de ses étudiants, va mener une enquête riche en révélations pour le disculper. Le procès ultra médiatisé qui va suivre sera la dernière chance d’éclaircir le mystère von Bülow.

*Film présenté par l’AMICALE LAÏQUE MONTOISE

6 commentaires

  1. J’ai revu le mystère von bülow et ne sait toujours pas si Claus est coupable!
    ce film qui se déroule dans des décors qui me sont étrangers ( comment peut on avoir des toilettes en marbre?) vaut surtout pour l’interprétation. un peu long, et pour le suspense, on a vu mieux. Assez bon film, bien réalisé.

  2. La construction du film est vraiment originale .Ce qui est drôle c’est que ça ne m’a pas paru du tout incongru de faire parler sunny qui est dans le coma!
    jeremy irons est génial à la fois diabolique et séducteur.
    les arguments développés par l’avocat pour défendre un coupable ( riche) sont très convaincants………… il y manque peut être le motif pécunier ?
    un très bon moment!

  3. Quel film ! justice , justice américaine , innocent , conscience , complexité des êtres, coupable et procédure !
    Magistral , mystérieux , passionnant ; plans , décors , non-dits , feed-back, contrastes, jeux d’acteurs et actrices , société argentée et vent glacial ; rien n’est épargné au spectateur …fasciné tout le long
    Une once de lumière dans le mot et l’expression « tendresse tigre  » et une belle métaphore du huit clos de travail de  » la défense et du basket « en live nous permettent de respirer un peu ! Merci pour ce très bon moment !

  4. Un très bon film une bonne interprétation des acteurs et actrices mais par moment soporifique par la longueur de certaines scènes.

  5. Un très grand merci pour votre travail qui nous a permis de quand même pouvoir voir deux films superbes, celui d’Andrzei Wajda et Sami. Deux films très forts et émouvants qui bien que se déroulant dans deux univers très différents, nous parlent de cultures et de dignité humaine. Excusez-moi de ne pas avoir réagi plus tôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *